« Enrich,
not exploit » : The Body Shop veut devenir l’entreprise la plus éthique et durable au monde

Info Retailers

Info Retailers

21 March
2016

http://158.255.109.186/sites/default/files/wp-content/uploads/2016/03/The-Body-Shop-veut-devenir-l'entreprise-la-plus-éthique-et-durable-au-monde.jpg
The Body Shop fête ses 40 ans en 2016. En soufflant ses bougies, la marque leader de cosmétiques éthiques et solidaires annonce sa stratégie d’engagement sociétal baptisée « Enrich not exploit, it’s in our hand » (Enrichir sans exploiter, ensemble c’est possible).

(Auteur : mes courses pour la planète)

The Body Shop veut devenir l’entreprise la plus éthique et durable au monde

Une initiative ambitieuse en faveur des Hommes et de la planète, comprenant 14 objectifs phares à atteindre à l’horizon 2020. L’idée d’Anita Roddick, fondatrice de The Body Shop, était de faire du commerce tout en faisant le bien autour de soi.

Dans son manifeste The Body Shop revendique originalité et audace dans des campagnes activistes où l’enseigne casse les codes et fait passer ses valeurs au premier plan. L’engagement RSE est international et concerne donc l’ensemble des boutiques The Body Shop dans le monde.

Pionnière concernant le commerce équitable dans le domaine cosmétique, l’entreprise joue un rôle prépondérant au sein de sa maison mère, L’Oréal, sur le développement durable. Avec ses nouveaux objectifs chiffrés, l’enseigne réaffirme ses engagements : enrichir les Hommes, la planète et la biodiversité en travaillant équitablement avec ses fournisseurs et ses producteurs afin d’aider les communautés à se développer. Ses ambitions concernent toutes les activités de l’entreprise. Pour cela, elle a mis en place des objectifs à tous les niveaux, de la production à la vente, sur trois volets : les Hommes, les produits et la planète. Par exemple, elle vise à doubler le programme de commerce équitable de 19 à 40 ingrédients afin d’aider les communautés qui les produisent en les rémunérant au juste prix.

Elle souhaite favoriser l’accès au travail de 40 000 personnes vulnérables sur le plan économique et investir 250 000 heures de compétences et de savoir-faire pour enrichir la biodiversité dans les communautés locales afin de régénérer 75 millions de m2 de forêts et d’habitats naturels. Sur le plan des produits, toujours non testés sur les animaux, elle vise à s’assurer notamment de la traçabilité des ingrédients utilisés. Pour réduire l’empreinte environnementale, les objectifs visent notamment à réduire de 10% la consommation énergétique, utiliser dans 100% des boutiques de l’énergie renouvelable (ou a minima compenser le bilan carbone) ou encore garantir que 70% des packaging ne contiennent pas de matériaux issus d’énergies fossiles. Dans toutes ses gammes beauté, parfums et soins, The Body Shop nous chouchoute et contribue à préserver et à enrichir le monde.

Source: mescoursespourlaplanete.com

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “« Enrich, not exploit » : The Body Shop veut devenir l’entreprise la plus éthique et durable au monde”

Leave a reply

Required fields are marked *